Film “Inimage” d’Althea Dance Company

Althea Dance Company et les participants de l’atelier de danse In Motion III auraient tant aimé danser pour vous dans le Grand Salon, mais après plusieurs tentatives de report du spectacle Soloïde, nous avons imaginé un projet vidéo qui vous fera découvrir des coins inconnus de la FEU, que vous ne verriez pas en assistant à un spectacle. Althea Dance Company, en résidence artistique à la FEU depuis 2018, a toujours fait preuve d’imagination en intégrant les espaces qui leur sont mis à disposition dans leur travail ; Inimage est le résultat d’une réflexion autour de la création en cette période difficile, à laquelle les participants de l’atelier ont participé avec joie et créativité.

Entre rêve et réalité, Inimage est un voyage dans l’imaginaire de la pensée. C’est l’abolition des frontières du réel, un lieu où l’esprit est maître et où le spectateur est transporté dans des lieux insolites et surprenants. En ce temps de confinement, il s’agit d’investir l’espace scénique d’une manière nouvelle en étendant les champs des possibles aussi bien pour le danseur que pour le spectateur. Ce film est l’aboutissement du travail des participants du stage organisé par Althea Dance Company en Janvier 2021 à la Fondation des Etats-Unis.

-Thea Bautista

À propos de la compagnie

Althea Dance Company met l’accent sur la collaboration internationale avec des artistes issus de différents domaines tels que des écrivains, musiciens, peintres ou encore artistes plasticiens. La compagnie explore de nouvelles manières de partager la danse avec le public et comment atteindre les gens qui ne sont pas habitués à la danse contemporaine. Retrouvez également Althea Dance Company sur Facebook et Instagram !

L’équipe créative

Théa Bautista est une danseuse et chorégraphe franco-mexicaine et est la fondatrice d’Althea Dance Company. Elle étudie la danse et la musique pendant 10 ans au conservatoire à Paris puis elle part à New York pour continuer sa formation au Peridance Capezio Center dont elle sortira diplômée en 2016. En France, Thea danse pour le Ballet Ethéry Pagava et l’ensemble Corps à Sons. Aux Etats-Unis, elle travaille pour différents projets avec d’importants chorégraphes tels que Charlotta Öfverholm, Milton Myers, Ronald K. Brown, Catherina Rago, Igal Perry, Shawn Bible et avec les compagnies Oniin Dance Company, Azul Dance Theater, Horse Work Dance Project et IKADA Dance Company. Thea crée sa première chorégraphie en 2016 et fonde Althea Dance Company en 2017. Thea travaille actuellement sur différents projets internationaux qui seront présentés en France, aux Etats-Unis et au Mexique.

Sarah Le Guenno est danseuse contemporaine d’origine bretonne et est directrice associée d’Althea Dance Company. Elle commence la danse classique à l’âge de 4 ans puis explore différentes techniques comme le modern jazz, le hip hop, les danses folkloriques et le contemporain en Bretagne. Sarah danse pour les compétitions du CND où elle reçoit plusieurs prix ainsi que dans des comédies musicales. Elle intègre l’association A Portée De Chœur en tant que danseuse et chorégraphe pendant 3 ans. A 18 ans, Sarah suit une formation en danse Classique et Contemporaine au studio Danceworks à Londres puis, en 2015, à New York au Peridance Capezio Centre. Elle travaille avec différentes compagnies et chorégraphes tels que : Oniin Dance Companie, Ronald K. Brown, BS Mouvment, Catherina Rago, Jackie Nowiki, Diego De Funes Company, Shawn Bible et Igal Perry.

Les participants de l’atelier

George Butler (ancien de la FEU), Juliette Challet, Zoé Champagne, Achraf Daghar (résident de la FEU), Nina Fekonja, Eléa Guilloteau, Élodie Pouyet, Héloïse Prévot (résidente de la FEU), Carla Ribey, Amy Van Weert

Informations pratiques

Présentation des vidéos Inimage et du film documentaire autour du stage sur Zoom (prévoir 30 min) sur inscription.
Date : 24 & 25 mars 2021 | Horaires : 18h15 & 13h30 | Événement Facebook Mercredi | Jeudi

Mercredi 24 mars à 18h15

Jeudi 25 mars à 13h30

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience.