John Kamfonas “Sonatas & Fantasies”

Le pianiste américain John Kamfonas, ancien résident et boursier Harriet Hale Woolley, revient à la FEU pour présenter un programme solo de sonates et de fantaisies. Pour célébrer à la fois le 250ème anniversaire de Beethoven et les 90 ans de la Fondation des Etats-Unis, John Kamfonas jouera la Fantaisie sur un Ostinato du compositeur américain de renom John Corigliano, inspiré de l’iconique thème allegretto de la 7ème symphonie de Beethoven. Le programme comprendra aussi des œuvres de Scarlatti, Brahms, et une fantaisie improvisée de John Kamfonas lui-même.

« Aujourd’hui, nul n’est désormais capable de percevoir ni une forme musicale précise ni une limite à l’influence de la fantasia. Tout part dans toutes les directions mais sans destination définie ; plus c’est fou, mieux c’est ! L’indomptable et l’étrange sont novateurs et efficaces ; c’est une quête sans fin vers les tons éloignés et les modulations, les déviations enharmoniques, les dissonances assourdissantes et les progressions chromatiques, un processus incessant et sans répit pour l’auditeur. Ainsi, nous n’entendons et ne jouons que des fantaisies. Nos Sonates sont des fantaisies… » ~ Ernst Ludwig Gerber, compositeur (1818)

Ces genres musicaux ont toujours représenté deux idéaux artistiques distincts : la fantaisie, dionysiaque dans son expression libre, sans encombre et spontanée, et la sonate, apollinienne dans son adhérence méticuleusement soignée et ordonnée à une structure prédéfinie. Mais comme l’évoque Gerber, l’impulsion créative derrière la fantaisie était inextricablement liée aux restrictions formelles de la sonate. Chaque œuvre de ce programme explore la tension créative entre ces deux forces compositionnelles à la fois opposées et inséparables : d’un côté, les sonates qui résistent aux conventions formelles à travers des déviations innovantes et fantastiques ; de l’autre, les fantaisies qui cherchent un ordre proche de celui des sonates au milieu de leur spontanéité audacieuse et chaotique.

Entrée libre sur réservation Inscription gratuite

Rejoignez la page Facebook de l’événement pour recevoir un rappel !

Programme

Domenico Scarlatti (1686-1787)
Sonate en Fa mineur, K. 166
Sonate en La bémol majeur, K. 127

John Corigliano (1938 -)
Fantaisie sur un Ostinato

John Kamfonas
Fantaisie improvisée

Johannes Brahms (1833-1897)
Sonate en Fa mineur, op. 5
I. Allegro maestoso
II. Andante
III. Scherzo
IV. Intermezzo, “Rückblick”
V. Allegro moderato ma rubato

À propos de l’artiste

Avec son penchant pour l’improvisation et sa passion pour le répertoire classique et contemporain, le pianiste John Kamfonas a donné des concerts dans le monde entier décrits comme « rayonnant d’un un talent qui transporte la musique au stade de sublime … et d’une délicatesse à couper le souffle ». (National Herald, New York). Un des rares pianistes classiques aussi doués pour l’improvisation, John Kamfonas interprète des œuvres de grands compositeurs, de Scarlatti et Brahms en passant par Debussy et Barber parmi d’autres, souvent aux côtés de ses propres créations improvisées et spontanées. Il s’est produit dans de nombreuses salles autour du monde, tels que Merkin Hall (New York), Steinway Hall (New York), Benderly-Kendall Opera House (Arizona), la Salle Cortot (Paris), et l’Auditorium Alliance Francaise (Inde). Il a également joué pour des festivals de musique, tels que Atlantic Music Festival (Maine), Aspen Music Festival, et Beijing International Music Festival. Il vit depuis 2013 à Paris, où il a dirigé des concerts en résidence à la Cité Internationale des Arts et à la Fondation des Etats-Unis où il a été boursier Harriet Hale Woolley. Défenseur dévoué de la musique contemporaine, M. Kamfonas a joué et travaillé avec des compositeurs de renommée mondiale d’aujourd’hui, comme George Tsontakis, Eric Ewazen, et Victor Kioulaphides, qui lui a confié la première mondiale de son “Piano Trio” en 2012. Compte tenu de sa passion pour l’improvisation et les projets interculturels, il a également collaboré avec des musiciens divers, tels que le violoncelliste américain Eric Edberg, plusieurs membres de Silk Road Ensemble fondé par Yo-Yo Ma, et Amit Chaudhuri chanteur de musique indienne. John Kamfonas est diplômé de l’Université Columbia de New York, de la Manhattan School of Music et de l’Ecole Normale de Musique de Paris.  Ses professeurs principaux ont été Phillip Kawin, Jean-David Coen, Marian Rybicki et Jean Fassina.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience.